Etant déjà maman d'un petit garçon de 2 ans, nous décidons mon mari et moi d'agrandir notre famille. Si ma première grossesse ne s'était pas fait attendre longtemps, celle-ci s'avère plus difficile que prévu. Je tombe pourtant enceinte dès le premier mois d'arrêt de la pilule.

 

Malheureusement au cours de la première échographie, on m'annonce que cette grossesse est arrêtée et que je dois subir un curetage. S'en suivra une fausse couche quelques mois plus tard, puis encore 9 longs mois avant qu'un bébé ne s'installe. Cette période est moralement difficile, ayant eu un premier enfant sans difficultés apparentes, mon cas n'intéresse personne... Je ne compte pas les : « il ne faut pas y penser c'est pour ça ». Et... c'est tout ? Pourquoi je ne reçois pas de conseils pour optimiser ma fertilité ? N'y a t-il pas de changements à prévoir dans mon hygiène de vie qui seraient favorables ?

 

Seule une femme médecin me considère avec attention. Elle m'interroge sur ma façon de vivre et me supplémente en vitamines. Parallèlement je décide d'agir sur mon corps de manière plus globale et je fais quelques séances d'ostéopathie. Une grossesse ne tarde pas à pointer son nez. Elle est menée à terme avec l'arrivée d'une ravissante petit fille ! Un deuxième événement va définitivement me pousser à être naturopathe.

 

A l'âge de 4 ans, mon fils aîné tombe gravement malade : il a un lymphome (c'est une forme de cancer).Tout notre petit monde est naturellement bouleversé et chamboulé par cette nouvelle. Je me demande comment l'aider en plus d'être présente et de l'entourer au mieux.

 

Une amie me parle alors du livre : Anti-cancer du Docteur David Servan Schreiber. Quelle révélation ! Je comprends alors l'importance de l'alimentation, des émotions, de l'activité physique. Je deviens enfin actrice et peux apporter du bien-être à mon enfant en plus des soins indispensables qu'il reçoit à l'hôpital.

 

J'intègre ainsi de nombreux changements dans notre quotidien et dans notre façon de consommer. Ces changements sont un cheminement de plusieurs années qui me conduisent à me reconvertir. Nous accueillons entre-temps un troisième enfant.

 

Je m'inscris à une formation de naturopathie et de réflexologie plantaire dispensée par une école réputée. Je veux amener les gens à prendre soin d'eux de manière globale (alimentation, émotion, gestion du stress, exercice physique). Mon expérience personnelle m'a fait prendre conscience de l'importance de la personne dans son entièreté : ce qu'on appelle la vision holistique en naturopathie.

 

Réalisant que la médecine allopathique ne prend pas toujours en compte la souffrance que peuvent causer les problèmes de fertilité, je décide d'orienter ma pratique vers la fertilité des femmes et l'accompagnement des femmes atteintes d'endométriose qui connaissent fréquemment ces difficultés.

 

Je vous propose un accompagnement adapté si vous êtes atteinte d'endométriose (hygiène de vie globale et/ou fertilité).

 

Si comme moi, vous n'avez pas de problèmes avérés mais qu'une grossesse se fait attendre, cheminons ensemble grâce à mes accompagnements pour optimiser votre fertilité.

 

Il suffit de cliquer :

 

 

 

 

PS : Au fait, mon « petit » garçon a aujourd'hui 18 ans et va très bien;)

 

Delphine Pierron

blog.jpg